Hop ! Première séquence vidéo michèlémienne, « d’une longue série, c’est à souhaiter » se diront inévitablement les spectateurs, après son visionnage

Ah mais oui alors, et qu’on se le dise : Michel M. met en diffusion un court métrage de près de dix minutes (10 !), relatif à un voyage qu’il fit récemment en Fédération de Russie. En effet, c’est à une aventure nautique à haute teneur en slavitude que l’auteur convie sans plus de façon la multitude qui ici se commet (si si, les preuves de cette fréquentation seront bientôt mises en exergue : il est bon, selon l’un des apophtegmes michèlémiens, que tout un chacun assume ses actes sans quoi il est une bille, et qui dit bille dit roule, et si c’est un habile qui est roulé, il devient de fait un calot, tout pourvu d’un gros intellect qu’il soit, calot qui vaut cinq billes, c’est bien connu), aventure nautique qui se déroule sur la Neva, fleuve qui irrigue la ville de Saint Pétersbourg.

Ce film se déroule en juillet dernier, le 14 exactement (Hé oui, pendant que les Français regardaient à la télévision le défilé de la fierté nationale armée, Patrouille de France incluse, Michel M. voguait en Fédération de Russie, fieffé vendu qu’il est), au matin d’un samedi, consécutif à une nuit passée dans le train couchettes Moscou – Saint Pétersbourg.

Etaient prévues vingt-quatre heures en bateau qui réunissaient trois couples : non, il ne s’agissait pas de tourner un film de boules, cédé ensuite à vil prix à Canal +, que nenni. Il faut bien se mettre dans la tête qu’à l’Est, il n’y a pas que des jolies filles aux longs cheveux blonds, il serait bon que les blaireaux changent un tantinet de poncifs, bon sang : il y a aussi des brunes.

Hélas, suite à une avarie, cette aguichante aventure tomba à l’eau (facile), mais Michel M. n’en écrit pas plus, sans quoi les spectateurs n’auront plus cette impatience en eux qui les torture comme si une famille de hérissons avait élu domicile dans leur ventre.

Et c’est parti !

A suivre…

Un homme taillé pour l’aventure civilisationnelle,

Michel M.

fr.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF