A Sceaux, 7 adultes, 2 mouflets et 1 cabot pour un déjeuner sur l’herbe à la michèlémienne (Part. 1 semble-t-il)

2013_06_Sceaux01

Svelte, fringant voire carrément décidé, Bernard P., nouveau venu dans la galerie des protagonistes du blog (y restera-t-il ? Pas certain : il a une profession et, surtout, une aura dans icelle qui devrait nécessiter un floutage des yeux tant son professionnalisme en sa matière est reconnu dans l’internationalité du monde (quel mystère pour sûr, mais à force de fréquenter des personnalités telles, il faut que l’auteur joue de prudence afin d’êtres respecté par un discrétisme de bon aloi), mais les lunettes font en l’occurrence parfaitement office de protection, pardi (« on se croirait sur Facebook » comme dirait l’auteur)), fait son entrée dans la galaxie michèlémienne (Michel M. ne craint pas les mots ni leur impact) et cela d’une manière Ô Combien remarquable, tout bonnement digne de celle d’une Très Importante Personne (« VIP » en étranger) : la classe française en deux mots, et c’est important lorsque sont en surnombre les originaires de l’ex URSS, nom d’une pipe en bois de Cogolin.

Mais bon, quand bien même est-il l’unique représentant du sexe masculin ce jour, à cette heure, à cet endroit et pour cette activité précise constituée par un pique-nique pré-estival dans le parc de Sceaux, outre Michel M. toutefois et ce qui n’est pas rien tout de même, il n’est pas le seul pique-niqueurs du jour (àce  propos, il est un chouïa flatteur de savoir, qu’en 2012, La France est toujours en tête des pays européens en ce qui concerne son taux de natalité), certes non. Car les émules michèlémiennes retrouvent à cette occasion Nadine M., Zemfira Z. et Elena T. (épouse d’Igor du même nom), en susss de Tatiana L., Elena A. et, bien entendu, Michel M. Par ailleurs et pour en finir avec cette introduction, il est évident qu’afin d’éviter aux deux enfants présents dans ce billet de devenir des putatives victimes de harcèlement en provenance de personnes mal intentionnées, aucune identité ne sera là révélée en ce qui les concerne.

2013_06_Sceaux02

La richesse des mets disponibles est ici présentée : tout à fait anachroniquement sont restés présents quelques barres céréalières façon « Balisto » : mais il s’agit d’une manifeste erreur (véritable honte pour tout pique-niqueur français digne de ce nom, en vérité, et dont fait nonobstant partie Michel M., mais l’opposition était en l’occurrence en nombre, puisque, au bas mot, de l’ordre de 71 % (en dehors de tout calcul précis issu d’une règle de trois ainsi que de la prise en compte des deux innocents enfants présents)).

Ah ! mais fichtre de bon sang, un diner préparé par Tatiana T. & Elena A. …

2013_06_Sceaux04

… étant imminent, Michel M. prend derechef congé.

Mais c’est à suivre (sous réserve que le vin proposé par les deux muses à l’auteur ne lui ait pas trop une fois de plus imbibé son âme : les plus pétries de mansuétude parmi les émules michèlémiennes comprendront (à compter du commentaire n° 130 pour les plus transies)).

 

 

Sans aucun rapport mais il faut le savoir, Michel M. maintient que le denier album de Daft Punk est vraiment très bon. Avisss…

 

PDF24    Envoyer l'article en PDF