Grosse flemme en ce vendredi soir, puis fin de semaine au ralenti : ne rien attendre ici pour les deux ou trois jours à venir…

Ben oui, l’auteur est victime d’un sacré coup de pompe, consécutif aux deux derniers billets qu’il a commis et qui l’ont laissé un tantinet exsangue, ainsi qu’à la chaleur actuelle qui devrait même s’accentuer à compter de dimanche. A propos de ce dimanche 22 juillet (déjà !), un saut à la fraîche est prévu sur le bord de l’eau en Normandie, en compagnie de la famille d’Elena A. (précédemment vue ici-même il n’y a pas si longtemps). En effet, ces trois personnes souhaitent aller se baigner. Manque de bol pour Michel M., avec une eau dont la température ne dépasse pas les 16°, hors de question pour lui d’aller risquer une hydrocution en y trempant ne serait-ce le bout d’un orteil, non mais ho ça va pas la tête ?!! Aussi se contentera-t-il de prendre quelques photographies, plus pour le souvenir familiale que pour les exposer ici.

En fait, Michel M. est aussi victime d’un durable agacement relatif au mauvais fonctionnement des logiciels avec lesquels il a l’habitude de bosser depuis des lustres chez lui, et qui lui permettent de réaliser ces si extraordinaires vidéos et diaporamas, mais qui ici, chez Elena A., ne donnent absolument pas satisfaction. Sans entrer dans des détails qui pourraient être un tantinet gênants aux entournures, l’auteur signalera juste à son auditoire que ce qui fonctionne parfaitement bien sous Windows 7 rencontre de gros soucis, voire un empêchement en bon et du forme de tourner sous Windows 8. Ce qui est pour le moins fâcheux pour le temps que Michel M. a perdu sur cette affaire depuis samedi soir dernier (après la visite au Père Lachaise, tout à fait, et ce qui explique que rien n’en soit sorti ce soir-là ; en revanche, ce qui ne justifie en aucune manière que, depuis, toujours rien ne sorte de cette visite sur le blog, palsambleu). Alors que, pourtant…

2013_07_Pere_Lachaise01

… il y a visiblement de la matière.

Tel l’Arlésienne, la narration de cette visite se fait désirer. Le comble c’est qu’elle n’est plus seule désormais, puisque le racontage de la seconde partie de la deuxième journée du périple belge des 3M se fait lui aussi attendre, pardi.

A noter (mais cela a-t-il véritablement un rapport ou bien n’est-ce pas plutôt le pur hasard qui fait ainsi se télescoper un problème informatique récurrent (quasiment chaque mois les statistiques font état d’un souci ponctuel dans le relevé du nombre de visites journalières) avec les écrits michèlèmiens ?) une soudaine et remarquable chute du TMF pour le mois en cours,

2013_Stat_mi-07

au moment même où l’auteur évoquait cette possibilité de voir claquer leur connexion quotidiennes à ce blog par les émules michèlèmiennes les plus agacées, les moins tolérantes, du fait de son supposé manque de respect vis à vis d’icelles, et au moment où ce TMF promettait une nouvelle envolée du nombre de visites par jour…

Il ne faudrait pas pas que cet incident perdure trop longtemps tout de même, sans quoi s’en serait fini de l’asymptote oblique de la renommée de l’auteur qui faisait mine de vouloir s’étendre par-delà les horizons terrestres et des ondes électromagnétiques intersidérales et tout le toutim, bon sang.

Et c’est bien évidemment à suivre car moins ça avance du côté des narrations, plus les évènements se crispent en ce qui concerne le blog en lui-même…

1h00 : boNnE NuIt, là-dedans !

   Envoyer l'article en PDF   

Laisser un commentaire