Aujourd’hui relâche (enfin, avec toutefois toujours l’esprit en éveil pour l’auteur)

2013_08_Alicante14Rien de tel qu’un peu de gymnastique au matin,

2013_08_Alicante15

sous les yeux énamourés de son amante brune et mie Elena A. qui redouble, devant un tel spectacle, de subterfuges séducteurs, dans un cadre non moins…

2013_08_Alicante16

… onirique (enfin, histoire de faire mousser l’instant quoi, car même si cette piscine est tout à fait plaisante dans le cadre d’un lotissement de haute voltige, on est loin d’un paradis artificiel sur terre) : la relâche a du bon en vacances, pour sûr.

Après cet en-cas, vamos à la playa (ah ! ah ! ah ! ah !).

2013_08_Alicante17

Rapidement, Leonid J. et Dasha, après avoir rapidement fait trempette, se mettent à leur activité favorites sur la plage : le jeu de raquette. Certes, la plage est le lieu idéal pour la pratique de se genre de passe-temps à même de purger leur esprit à leurs adeptes, mais pas pour Michel M. qui, toujours dans sa quête du dépassement de sa jouissance d’être, sacrifie à certain rituel de lecture (lui qui en avait fini avec ça) afin de comprendre ce que d’autres ont pu penser (et l’écrire) sur la chose de l’être et de sa place dans le néant heu de savoir qui l’on est pour mieux le vivre… Heu de l’asservissement volontaires des uns et de la libre pensée des autres face à la mauvaises conscience de tous et tout ça. Bref, ça donne cela :

2013_08_Alicante18

la classe, mmhm ?

Enfin, pour clore une journée aussi puissante en non-stress, rien de tel qu’un beau coucher de soleil sur un parking de grande surface.

2013_08_Alicante19

Ah ! Les vacances michèlèmiennes, quelle extase de chaque instant, vraiment.

2013_08_Alicante20b

Youpie.

   Envoyer l'article en PDF   

Laisser un commentaire