Des jeunes de moins en moins jeunes, la vie qui passe et tout ça

2013_08_Kevin25_00b

Quatre années se sont écoulées entre les deux clichés : des poils ont poussés, des cheveux ont été raccourcis, des tatouages ont été gravés et de la graisse s’est installée, même si cela n’est pas apparent ici (à l’exception de Vincent M., à droite qui, lui, semble plutôt avoir perdu un ou deux os). Nous avons donc ci-dessus et de gauche à droite, Adrien ?., Kévin M., Damien ?. et Vincent M., des copains d’école qui tracent leur route, mais ce n’est pas fastoche. En tout cas, certainement pas aussi facile que ce le fut pour leurs parents…

Quoi qu’il en soit, Sylvie T., ex compagne de Michel M. et mère de leur fils Kévin, a bel et bien réussi sa soirée.

2013_08_Kevin25_02

Il y avait la famille du côté de la mère (et son nouveau compagnon, Georges ?.),

2013_08_Kevin25_05

le frère de Kévin M. (et tout récemment compagnon de l’épopée belge dite des 3M) Guillaume M. et Aurélie (future épouse du fils aîné de son père, enfin, de Michel M. quoi, sinon on ne comprend plus trop bien), Benoît G. que l’on devine à droite et véritable ami d’enfance,

2013_08_Kevin25_03

et, outre sa brune mie Elena A., un ami cher à Michel et Kévin M., instigateur, guide et maître (façon sensei, si si) du fameux périple vietnamien que Michel et Kévin M. entreprirent en juillet/août 2010 avec d’autres compagnons d’aventure extrême-orientale, un voyage inoubliable aux confins d’eux-mêmes qui les a marqué à jamais tant il fut intense et magnifique le pays visité du Nord au Sud en trois semaines exténuantes, ainsi que spécialiste en nem, Trung-Hieu D. (THD).

Ajouté à cela, les trois potes de Kévin M.,

2013_08_Kevin25_04

puis Philippe & Valérie C., amis de 27 ans rencontrés dans le RER en direction de Roissy, alors que les deux couples s’apprêtaient à passer une semaine de mars 1986 en Tunisie (Djerba), à 3 kilomètres d’un hôtel à l’autre : ayant rapidement sympathisés entre le RER et l’aéroport, ils se retrouvèrent sur place pour ne plus se quitter depuis (enfin, les amis susnommés habitent du côté de Rouen tout de même, les visites sont donc rapidement devenues annuelles).

Excellente ambiance donc (la proximité des congés estivaux y étant probablement pour quelque chose) lors de  cette sauterie façon « Quart de siècle » . Ca donne envie de remettre les couverts, quand bien l’auteur sait-il pertinemment que jamais deux fois la même chose ne se produit, que le mieux est l’ennemi du bien, que jamais deux sans trois et tout le toutim de ces proverbes éculés dont le sens, parfois, est bien sibyllin, pour ne pas écrire complètement abscons, nom d’un chien. Ah ! Ben oui au fait, Torpille était de la fête, mais invisible sur l’ensemble des clichés. Enfin, vu ce qu’elle est devenue, c’est à dire une sorte de bonbonne sur pattes prête à exploser au moindre contact, ne pas l’exposer ici est une bonne chose pour elle, la pauvre bête…

2013_08_Kevin25_06

Et puis si, tiens, elle mérite aussi la célébrité, cette brave chienne (qui ne devrait plus en avoir pour longtemps à se trainer, à bientôt treize ans et des viscères aussi gonflés…).

A suivre (peut-être).

PDF24    Envoyer l'article en PDF