Fini de rigoler, le Michel M. (interlude)

2014_01_Fini_de_rigoler

Ayè : à force de récupérer des trucs qu’il pensait pourtant tellement peu fréquentés par les gogos qui, eux, passent leur temps à télécharger les dernières nouveautés qui labourent leur ciboulot à force de radio, LA dernière série US qui déchire tout ou le dernier film qu’il faut avoir vu pour faire partie des meilleurs consommateurs et être reconnu par les siens, Michel M. s’est fait choper par le « gendarme du net », c’est à dire par la Haute Autorité pour la Diffusion des Oeuvres et la Protection des droits sur Internet (HADOPI).

Ni une ni deux, il cesse illico de jouer au pirate numérique.

Enfin, sans protection en tout cas : car ça commence par HADOPI pour se prolonger par des virus, puis des taupes dans tous les coins, suivies elles-mêmes par des renifleurs à chaque clic codé, et on finit par se retrouver avec un pécé qu’il faut formater. L’idée d’avoir à tout réinstaller décourage aussi surement Michel M. que l’évocation qu’il lui faudra faire une course de 500 mètres un samedi, du côté de la coulée verte de Fontenay aux Roses, quand bien même icelle se déroulerait en duo avec sa compagne de Russie, Lena A. Manque de bol pour lui, une telle chose est parfaitement plausible, et pas plus tard samedi prochain même, puisqu’en susss du régime du midi (plus d’pain pour le déjeuner + repas diététique uniquement), outre les cours de drastique gym des mardi, jeudi et vendredi (dans le meilleur des cas, car le travail passera toujours avant le plaisir de la douleur, bien évidemment), sa brune mie et lui-même se piquent de bouger leur personne à coup de balade à bicyclette et de course (enfin, pour cette dernière, après un essai fructueux, le plus dur reste à faire). Inutile d’évoquer le repas du soir, puisque désormais constitué de légumes doucement décongelés à la poêle, avec un zeste d’huile d’olive et quelques aromates, histoire de donner du goût au truc. Allez, avec un (ou deux) oeuf quand même, mais il ne faut pas abuser de protéine le soir. Quant à la Célibat’ Soupe, elle est remise un tantinet dans l’arrière boutique culinaire, mais pas oubliée pour autant…

Hop, après cet ultime rajout de ce début de soirée du jeudi 30 janvier, il est temps de s’occuper de trier les photographies prises lors du séjour dernier en terre de Bretagne (et Normandie).

Signé par un touriste de Bretagne,

2014_01_Bretagne01

qui se radine à Cancal sous la pluie en ce vendredi 24 janvier 2014.

PDF24    Envoyer l'article en PDF