Le Taux Moyen de Fréquentation (TMF) du mois de juin 2014 : exponentialisme, toujours

Le TMF du mois de juin 2014

Stats_2014_1er_semestre

Michel M. ne vas pas s’étendre sur ce bon cru (242,47 visiteurs/jour). C’est tout juste s’il fera remarquer tout de même qu’à cause de l’incident du samedi 21 juin (changement de saison ? Fête de la musique ?) ainsi qu’à la curiosité que constitue cette nette baisse de TMF pour les journées du mardi 24 et mercredi 25 juin, les vingt nouveaux venus apparus sur ce mois n’ont pas pu être atteints. Ce ne sont en effet « que » 15,82 visiteuses/teurs de plus qui se sont quotidiennement radinés sur le blog : l’exponentialisme michèlèmien trace, certes lentement mais sûrement, sa route, contre les vents et les marées que représentent ses élucubrations à l’auteur, bien souvent aux limites du soutenable pour leur lecteur. Mais Michel M., qui est toujours aussi lucide quant à la valeur de son « travail », se dit que ce succès n’est très probablement dû qu’à la présence d’un plus grand nombre d’images. De celles qui laissent bien plus rêveurs leur spectateurs que les assommants textes qui les accompagnent la plupart du temps, ah ! ah ! ah !

En revanche, l’estivale saison qui s’est tout récemment entamée devrait voir ce TMF sérieusement chuter, du fait des départs afin d’oublier leurs vicissitudes existentielles aux lectrices et teurs de michelm.fr. Cela jusqu’à quel point ? Le TMF s’en remettra seulement t-il ? Telle est la nouvelle aventure humaine à vivre pour ces deux mois d’été, youpi !

La belle à Sion
Deux vidéos ont été postée par Elena A. (prises par le biais de Nikon P7000 que son homme lui a donné juste avant son départ), outre le millions de clichés déjà thésaurisés.C’est de la belle ouvrage, c’est à dire bien filmé ainsi qu’en haute définition (en espérant que Youtube ne les corrompent pas trop lors de son filtrage) et aux passionnants sujets : la Mer Morte, comme si les lectrices et teurs s’y baignaient eux-mêmes, puis un jeune musicien sur le front de mer de Tel Aviv. Il n’est toutefois pas assuré que ces séquences soient ce soir visibles, du fait d’une sommétique rencontre de football, car de la plus haute importance. Pour les durs de la feuilles et autres clos des quinquets, c’est en effet ce soir que l’Allemagne affronte la France pour une place en demi-finale de la Coupe du Monde de foot. Merdalors, c’est du sérieux tout de même, bon sang !

À suivre.

 

www.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF