Elena A. se lance dans la vidéo, suivi de « Elena A. à Saint-Jean d’Acre & Rosh Hanikra »

201407_Test_mousse

Attention ça déménage, dans le genre démonstration argumentée. Pour sûr qu’en cas de chômage, elle pourrait se lancer dans le test des ustensiles de cuisine, palsambleu ! Fi de la présentation, sus au film. Anecdotiquement, c’est grâce au Nikon P7000 que son homme lui a donné (car en fin de vie, ah ! ah ! ah ! Heu… Il s’agit bien entendu du Nikon et pas du bonhomme, qui est en fin de vie) que cette vidéo, extraordinaire par sa vivacité, a été réalisée.

Et alors, douée la petite, n’est-ce pas ?

Cerise sur le gâteau, ci-dessous un troisième diaporama de son périple israélien. La voici désormais près de la frontière libanaise, à Saint-Jean d’Acre, puis dans le kibboutz Rosh Hanikra.

Bon, c’est certain qu’avec de la haute définition, son film à une autre allure que celui de Michel M. Mais c’est juste que les logiciels utilisés ne sont pas du même tonneau. Le sien est plus récent. Aussi, lorsque l’auteur sera plus riche, il s’équipera plus dignement : le téléchargement étant interdit, il ne va se vanter d’y souscrire quand même, pardi ! D’autant moins qu’il a été averti une première fois, comme s’en souviennent bien évidemment les émules michélémiennes…

La metteuse en scène, réalisatrice
et amoureuse de Michel M.,

201407_Elena_A_casquette

Elena A.

Une existentielle vie telle que celle qui meut Michel M., ça se déroule ainsi.

« What’s else »*, n’est-il pas ?

Youpi.

* « Quoi d’autre » en français et littéralement

PDF24    Envoyer l'article en PDF