Arrivés, et désormais installés et baignés

201409_Tenerife04Après ce petit rappel d’un voyage un tantinet long (trois bonnes heures et demi, même avec une en moins du fait d’un calage sur le méridien de Greenwitch, c’est longuet, Gérard), la photo en bas à droite du montage ci-dessus donne un aperçu du cadre (enchanteuro-ringardo-kitcho-las-végassien) dans lequel vont s’ébattre durant cette semaine les deux héros absolus du blog.

201409_Tenerife05Et quand Elena A. se baigne, ça donne cela (entre autres torrides tableaux).

Et ci-dessous, le chemin du retour, lorsque le crépuscule se radine…

201409_Tenerife06Les nuées sont permanentes depuis leur arrivée (qui date de la veille : c’est donc une permanence tout ce qu’il y a de plus ponctuelle, en vérité, mais il lui faut bien écrire deux ou trois bricoles à Michel M., s’il veut faire en sorte que le TMF de septembre ne soit pas ridicule, pardi !). Pas d’explication superfétatoire (Ah ! Qu’il est bô ce mot !) quant aux constructions vues là ne sont à faire par l’auteur, car tout est dit de vive voix dans la longue vidéo à venir (plus de 7 palpitantes minutes style genre vidéo-réalité).

C’est lundi soir, une journée parfaite se termine : la météo se dégraderait un tantinet mardi, parait-il. D’après l’application Accuweather, orages en vue, carrément ; d’après Sat24, rien de tel envisagé. La météo est de moins en moins fiable ? Ce doit être à cause des plus gros calculateurs du monde qui s’occupent d’elle, pardi ! Plus c’est gros, moins ça pige ce qui se passe, peut-être ?

À bientôt, là-dedans !

PDF24    Envoyer l'article en PDF