Chantier n° 3, PRGT 2 / ∞

Poids

201411_poids = 76,7kgHé oui ! N’en déplaise aux michèlémiennes émules du genre féminin et presque immanquablement en quête d’une miraculeuse recette qui leur permettrait d’enfin lutter efficacement contre l’avachissement de leur chair, Michel M. continue, quant à lui, de perdre des grammes à coup de non-diners. Ou bien alors, juste constitués de saumon cru assaisonné de vinaigre balsamique et saupoudré d’une pincée de sel (quel délice !)

201411_Saumon_balsamique … Quand bien même le pinard fasse le lien entre l’ascétisme sous-jacent et l’avéré existentialisme de l’auteur, tout de même. En effet, bien qu’anciennement préparé à l’épicurisme (pages 113 à 117) et au stoïcisme par un professeur de philosophie ayant démissionné de l’Éducation nationale (enfin, d’après ses dires)

201411_Jocelyne_V_Ambassadrice2…Michel M., qui se revendique d’une mouvance libertaire à la « Ni Dieu ni Maître »  (carrément et Ah ! Mais oui), sacrifie volontiers au rituel (en son temps ô combien vénéré par d’aucuns illustres littérateurs et poètes d’antan (mais toutefois pas d’une aussi systématique façon ni avec ces paroxysmes qui en virent se pendre, se couper l’oreille, se défenestrer, etc.)), de la bouteille de jaja (mais attention, immanquablement de qualité), afin d’écrire ses çonneries.
Comme de bien entendu, les plus viles contempteuses et teurs de l’auteur (et déjà fustigés dans le billet précédent) en feront leur chaude gorge : mais de cela, icelui n’en a que faire, puisqu’elles et ils n’existeront pas tant que Michel M. ne sera pas devenu une TIP (Très Importante Personne) vue sur toutes les chaines de téloches et émissions de radio à fort potentiel de vente de soda, hé hé hé…

C’est donc en ce mercredi 5 novembre 2014 au matin que fut atteint (pour la deuxième fois mais non consécutive) ce plancher de 76 700 grammes : il est très plaisant à l’auteur de rappeler qu’il vient de loin en la matière. En l’occurrence, de plus ou moins 84 000 grammes, qu’il lui arrivait même de dépasser, suite à l’un de ces fameux mardisme et ou jeudisme de l’année écoulée… Quelle horreur !!!

Collégiale

201411_Collégiale03Est-il besoin de commenter la chose ? Marc V., Alain C., Pascal P & Patrice P. à la cafétéria, c’est à chaque fois un bain de jouvence dans lequel se ressourcent ces hommes et qui leur permet de supporter la dure journée de labeur qui les attend.

Le TMF du mois d’octobre est prêt à être présenté : encore deux anomalies comptabilisées qui pourraientt permettre à Michel M. de péter plus haut que son anu (qui se prononce ainsi, contrairement à « moinsss » dont siffle les « s ») si ces statistiques avaient une quelconque importance. Comme tel n’est pas le cas, elles servent nonobstant d’alibi à la rédaction d’un billet plus ou moinsss imminent (il y a décidément du grain à moudre, en ce début de mois de novembre, palsambleu de didonc et Youpi !).

PDF24    Envoyer l'article en PDF