Après la purée de pois et la mouille associée de la veille (18 heures de flotte quasi ininterrompue)…

201503_LesKarellis10…ce jour, mardi 31 mars, ce fut comme cela que se déroulèrent les choses. Ce qui change singulièrement de ceci :

201503_LesKarellis09Et que les lectrices et teurs se tiennent bien : il semblerait même que la journée du lendemain, soit le mercredi 1er avril, puisse être du même tonneau (et sans poisson à la clef) : beau temps durable et températures un peu plus proches de celles d’une semaine de ski. Seulement, avec la météo, Michel M. a (fini par) piger une bonne fois pour toute que la fantaisie règne en absolue maitresse. Plus les calculateurs mis à sa disposition sont puissants, plus elle se gausse de leur gros processeurs à cœurs multiples. Aussi est-il bien plus malin d’attendre que se présente le temps afin d’en causer, plutôt que de partir dans des prévisions à la noix, pardi.

Cerise sur le gâteau, la remarquable dextérité dont fait preuve Marc V. sur ses planches : un régal inouï qui filera la nausée à celles et ceux qui n’ont pas le cœur bien accroché, sacré bon sang de Ah ! Ah ! Ah !

 À très bientôt, là-dedans !

PDF24    Envoyer l'article en PDF