Ces petits riens qui peuplent son existentielle vie à l’auteur

Prochain déplacement michèlémien
Le périple prochain est sur la voie (parce que « sur les rails » ça ferait trop Société nationale des chemins de fers français, et comme ils vont se déplacer en SARmobile et qu’il n’est pas dans les us et coutumes michèlémiennes de traverstir la réalité, la voie en question est celle sur laquelle ils circuleront de serviette heu de conserve), et il va voir trois hommes s’en aller visiter la ville d’Aix en Provence et ses alentours.

Mais qui sont ces « trois hommes », mmhm ?

201504_Jeudisme_au_nouveau_QGÉvidemment, il ne peut que s’agir d’iceux, Gilbert T. et Marc V. (ici photographiés par l’auteur, alors que tous les quatre, car accompagnés de Kévin M., se sustentaient de façon dinatoire en leur néo QG du n°83 de la rue de l’Université, le restaurant « Casa Germain » en cette vielle de premier mai) en sus de Michel M. (SARmobile oblige), puisque cette configuration ne s’est encore jamais produite (et il est probable que ne se reproduira pas).

201505_SARmobileLa SARmobile, Steeve B. & Marc V. à Troyes, au retour sur Paris,
avant une visite du lac d’Orient (presque à sec alors), fin novembre 2010.

C’est ainsi que lors de la toute fin du mois de mai, du jeudi 28 mai au lundi 2 juin 2015, ces trois-là vont aller à Aix en Provence, où Gilbert T. est propriétaire d’un appartement, suffisamment grand pour y recevoir ces deux collègamis lors les quatre nuitées incluses dans ce laps de temps. Et tant pis si, comme le dit le proverbe de ce 29 mai 2015, « À saint-Gérard les radis sont encore rares », puisque trois glands iront visiter la Tour d’Aygosie, entre autres lieux de mémoire du coin.

Lundi 1er mai, pendant que ça défile sous la pluie dans la rue, Elena A. & Michel M. participent au déménagement l’ex mari de la première.

201505_Déménagement_Taras201505_Déménagement_Taras2Taras & Natalia B., Sergeï G., Elena A. et Galina A,
une équipe de choc pour un petit déménagement dans une ville chic.

De Puteaux à Puteaux : un saut de puce à partir d’un endroit limite insalubre jusqu’à un appartement quasiment neuf mais plus petit. Elena A. ayant vécu une dizaine d’année dans le premier, elle aussi tourne une page de son passé (bin oui hein, même du passé on peut tourner une page, certains passés hantant plus qu’on ne le souhaiterait notre existentielle vie, pardi !). Toujours est-il que cette bonne action, qui fut entreprise le jour de la fête du travail, leur prit toute la journée. Kévin M. en fut au début, mais le manque de place dans les deux autos lui fit se dire qu’il ferait mieux de rentrer chez lui puisqu’il ne « servait à rien ». Ce que son géniteur lui accorda volontiers.

Le TMF du mois d’avril 2015
Stats201504Troisième meilleur taux de fréquentation mensuel de tous les temps avec un joli 287,87 visiteurs par jour (347,65 en octobre 2014, mais et surtout, ce tonitruant 359,6 en septembre 2013 et véritable anomalie pour le coup), le michèlémisme n’a pas dit son dernier mot (au rythme actuel de la parution de ces billets, que le contraire soit constaté n’étonnerait pas l’auteur plus que cela, mais tel n’en est-il pas) : qui s’en plaindra, au demeurant ? Quelques incongruités habituelles rencontrées, avec ces pics à plus de quatre cent visites, mais quand cela se produit à quatre reprises, ce ne sont plus des pics mais un cap à atteindre, saperlipopette de ni plus ni moinsss !

Un constat s’impose : la période de vaches maigres se poursuit sur le blog. Mais l’existence n’est-elle pas bien plus remplie de ces mille et uns petits riens, plutôt que par ces merveilleux voyages et autres évènements qui permettent de se dire que l’on est véritablement en vie ?

À bientôt, là-dedans.

PDF24    Envoyer l'article en PDF