Opéra Versailles et OXI gênant

Étonnant ! Incroyable ! Stupéfiant ! Michel M., qui goutte autant l’opéra que Manuel V. les spectacles de Dieudonné, s’y est toutefois rendu ce samedi 4 juillet au soir, suite à la proposition faite par Tatiana T. à Elena A. de prendre des billets afin d’écouter et de voir Anna Netrebko en plein air, dans un cadre enchantant (qui plus avec des des cantatrices et des… Ha ben oui tiens, il n’y a pas de masculin de ce terme : il s’agit sans doute d’un méprisable trait de misogynie dont les bien pensants actuels devraient vite s’occuper afin de réparer une cruelle injustice à l’encontre des hommes, saperlipopette de bon sang !), puisqu’il s’agissait du parc de l’Orangerie du château de Versailles… 201507_Opéra01 Le temps de garer l’auto et de laisser les deux pouliches de courses gambader et s’aérer un chouïa les poumons,

201507_Opéra02en n’oubliant pas non plus de leur permettre de poser aux bras de deux hommes certes puissamment hétérosexuels, mais imperturbables devant un tel déchaînement d’une exubérante féminité aux limites de la décence,

201507_Opéra03et c’est l’arrivée dans le jardin de l’Orangerie mais et surtout, l’installation dans les gradins. C’est là que Galina A. a cru voir Bill G. en personne dans la foule ! L’homme le plus riche du monde aurait donc souhaité se mêler à la foule afin d’écouter les quatre beaux organes qui rivaliseront de performance ce soir, entre deux bonnes actions pour qu’advienne le meilleur des mondes ? Sacrée Galina A., va !

201507_Opéra04Une vue du château et de ses dépendances, puis le concert débute. Manque de chance (parce que Michel M. ne va pas se la péter en faisant croire à ses lecteurs qu’il respecte les recommandations faites par l’organisateur selon lesquelles il est interdit de photographier et de filmer tout ça, Ah ! Ah ! Ah !), aucun film ne sera fait lors de la première partie du concert.

201507_Opéra05En revanche, voici une animation sans aucun intérêt (toujours cette lucidité qui habite Michel M. comme la foi son croyant) qui met en scène deux des trois hommes dans la vie présente d’Elena A. : son fils et son mec (enfin, les fils et mec d’Elena A.., hein, cela ne devrait pas être précisé puisque comme l’auteur l’a déjà précédemment souligné, les deux personnages ci-dessus sont tout ce qu’il y a de plus hétérosexuel dans ce XXI ème siècle naissant, époque durant laquelle les déviances sexuelles ont pris le pas sur la normalité grâce à de bien pensants qui ont pignon sur rue ainsi que pour objectif, entre autres preuves de leur allégeance au système (Nouvel ordre mondial), de détruire la cellule familiale).

201507_Opéra06Les mêmes, plus la brune mie et mère de l’un et de l’autre.

201507_Opéra07Et c’est reparti pour le spectacle : avec l’obscurité grandissante, le jeu de lumière va dévoiler tous ses feux…

201507_Opéra08L’air se rafraichit (il y avait alors un état de canicule durable sur la France, précision utile pour ceux qui liront cela dans plusieurs siècles, quand le Nouvel ordre mondial aura sombré dans les basses fosses de la propagande et de l’inhumaine manipulation qui font tuer et se tuer en leur nom des millions d’individus, et que des nouveaux chercheurs, ethnologues, historiens voire archéologues tomberont sur ce témoignage puissamment existentiel que constitue ce blog et ses ramifications, fichiers audios-vidéos, et les publications qui y sont liées) et se lève le vent qui va donner quelques frissons à Elena A., sans que l’on puisse savoir en fin de compte s’il s’agit de la fraicheur environnante, ou bien des mélodies si bien interprétées par tous les artistes présents là… La meilleure façon d’en avoir le cœur net c’est, bien évidemment, de mettre à l’écoute (capture téléphonique, donc qualité médiocre) un petit film de la chose…

6 minutes et Michel M. n’a qu’une envie : arrêter le visionnage, sapristi ! Car ce n’est pas avec cette soirée pourtant très réussie, aussi bien pour l’endroit dans lequel elle s’est déroulée que pour les artistes et l’orchestre qui y étaient présents que les goûts musicaux de l’auteur évolueront en ce qui concerne l’opéra, le niet reste d’usage…

201507_Opéra09Et, pendant ce temps-là, les souvenirs du périple cherbourgeois s’efface lentement mais surement dans leur esprit, à Elena A. et Michel M. Quelle sera le prochain saut alors ? Mini ou méga périple ? Pour le moment, rien n’est acté, rien n’est acquis. Mais la Crimée semble (pour le moment) être passée de mode. Reste les États-unis et Christine M. qui demeure dans l’Ohio, un état particulièrement inintéressant d’après deux ou trois avis de personnes qui s’y seraient rendus…

Mais, bien entendu, tout dépend de ce que l’on recherche lorsque l’on visite un pays et que l’on rencontre sa population. Pour sûr qu’un touriste qui débarque à Paris aura beaucoup de plus de choses à raconter à ses potes (que cela intéressera, car c’est La destination française par excellence) qu’un autre qui atterrit du côté de Bourges sans festival, hein…

C’est en tout cas à suivre, comme d’hab’.

Post scrotum : un Oxi gênant le pouvoir, mais qui donne de l’air aux peuples européens.
Les Grecs ont clairement dit OXI (61% contre les extorsions économico-politiciennes de la Troïka). Souhaitons-leur de ne pas se faire déposséder de cette éclatante légitimité, à l’instar de ces fieffés couillonnés de Français qui, bien qu’ayant refusé à plus de 55 % des voix (et 69% de participation !) le Traité constitutionnel européen, se le sont pris dans le derrière grâce  au sous-personnel politique français (dont le chef était alors un certain Nicolas S.) qui a voté en douce (ce qui constitue un manifeste déni de démocratie) pour ce traité grâce à « Une révision de la Constitution française, effectuée par la voie du Congrès le 4 février 2008 au Château de Versailles, [et qui] a permis la ratification du traité lui-même par la voie parlementaire le 8 février »)).

Aussi, avec ce non aux voleurs, truqueurs et menteurs, s’agit-il de « l’Histoire en marche » ou bien d’une entourloupe de plus ? Car, mise à part une insurrection populaire ET européenne, rien ne s’opposera à l’instauration d’un État mondial et totalitaire, comme il s’installe déjà (et sans grande gêne pour le moment) aux États-unis ainsi que dans les pays qui sont leurs vassaux…

www.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF