Massacre parisien : c’est la faute aux Russes, pour sûr (et fin de l’union européenne, accessoirement)

Les évènements qui sont en train de se dérouler dans le pays de Michel M. (il est 0h44 à l’entame de ce billet), et qui découlent INDUBITABLEMENT de la guerre internationalisée de Syrie, vont être à coup sûr mis sur le compte des Russes, d’une façon ou d’une autre.

Bin oui hein, ceux-là font un travail tellement efficace que ça devient très compliqué pour les mercenaires heu les islamistes, pardon, de faire leur (bon) boulot, merde quand même ! Aussi, c’est bien naturel qu’ils s’en prennent à ceux qui les nourrissent : les chiens peuvent toujours en venir à mordre la main qui les nourrit, n’est-ce pas ?

L’espace Schengen vole en éclat (il était temps, soit dit en passant…). Les immigrants n’ont pas été suffisamment déclencheurs d’hostilité intra-européenne (mais ça pourrait se mettre en place, ici et ) : aussi désormais, chaque pays anciennement lié par tous ces traités de faux-culs tente de se ré-approprier son territoire.

Et si même l’un des médias les plus affiliés aux intérêts atlantistes se permet de laisser passer ce genre de brûlot (enfin bon, rien de ce qui est diffusé par les médias officiels n’est toutefois innocent…), c’est qu’il pourrait bien y avoir le feu au lac.

En revanche, il n’aura pas d’amélioration en ce qui concerne la russophobie ambiante. Ce matin sur France Info, la « journaliste » a pris soin d’évoquer le mot de « sympathie » en provenance d’Arabie Saoudite (!!!), mais n’a surtout pas fait allusion à ce qui se passe  à Moscou devant l’ambassade de France. Tant que l’info officielle sera autant biaisée (quand elle n’est pas carrément mensongère), le monde n’aura aucune chance d’aller moins pire, pardi !

Contexte
Michel M. se trouve chez sa brune mie Elena A. (à Fontenay, proche banlieue de Paris), alors qu’ils apprennent l’un et l’autre par Arthur A. (le fils d’icelle qui demeure à Londres) et par Christine M. (la sœur de l’auteur qui demeurent quant à elle aux États-unis d’Amérique) que « Ca saute dans Paris ?«  (teneur exact du courriel reçu d’icelle par Michel M., à 0h16).

Après consultation des différentes sources d’info en direct (en gros, TOUTES les chaines télévisuelles à cette heure et à ce moment, ) ;
– après avoir rassuré ses amis de la diaspora russe qui se sont enquis de la santé d’Elena A. (elle n’arrête pas de recevoir des questions sur sa santé de leur part encore à cette heure, soit 1h15) ;
– après avoir prévenu ses fils que tout allait bien pour lui, Elena A. et Michel M. vaquent à leurs occupations, car face à de tels évènements, seules les réflexions faites à l’écart de l’émotion et dans l’attente d’analyses à étudier à tête reposée sont à même de donner une idée des tenants et aboutissants de « la chose » qui vient de se produire.
Conclusion
Aussi, ni Elena A. ni Michel M. n’étant de grands émotionnalistes, l’un et l’autre se sont remis sur leur métier en attendant de voir se lever le jour et, qui sait, d’en savoir plus sur ces évènements, incommensurablement tristes quand il concerne un État occidental, pour sûr, mais si anodins lorsqu’ils se déroulent en Orient, qu’il soit Moyen ou Extrême…

L’Occident en a fini avec son exubérante prédominance. Il faut juste que les suivants nettoient la merde que les premiers ont laissée pour que, peut-être, le monde ait une chance d’être moins pourri.

Une pensée aux victimes, qu’elles soient françaises, irakiennes, syriennes, libyennes, afghanes, ukrainiennes, etc.

Demain est un autre jour et l’humanité ne mérite pas que l’on meurt pour elle : soit elle est soumise (charlisme du côté des « petits »), soit elle est cynique (atlantisme du côté des « grands »). Mais de toute manière, quel que soit le camp choisi, jamais la sérénité, l’équilibre (la diplomatie ?) ne sont le but recherché.

Les étapes vers plus de dictature se suivent, l’auteur gage que ce qui s’instaurera en Europe-unie après ce massacre soit particulièrement balèze.

À bientôt là-dedans, tout du moins pour les plus inhumains parmi les habitués de l’endroit, bien évidemment !

Maj samedi 14 – 13h40
Plus que jamais, les lecteurs du blog sont priés d’aller consulter les sites ci-dessous mis en lien, leur réaction est quasi unanime pour souligner (toujours avec moult liens attestant le cynique constat) que le gouvernement français est responsable de cette horreur. Non pas avec l’échafaudage d’une nième théorie d’un complot quelconque, mais par le simple fait qu’à force d’aider les mercenaires heu islamistes, pardon, par le biais d’une formation militaire, l’apport d’armes et l’achat du pétrole qu’ils pillent et revendent à bas prix à la Turquie (entre autres États du coin), il ne faut pas s’étonner que ceux-là deviennent une menace, puisque ce sont des mercenaires pardi ! Il n’y a pas de religion dans cette affaire (Israël n’est pas ciblé par ces islamistes, et ça n’étonne personne ?), juste un moyen de pression par les États-unis et leurs « alliés » du Moyen-Orient, Arabie Saoudite et Qatar pour ne pas les nommer, sur les pays qui font mine de ne pas obéir aux premiers ou de tenter de s’extraire de leur diktat(ure).

Enfin, ceci dans le cas où les liens qui enserrent les États, comme des esclaves dans la soute du porte-avion du (futur ex ?) NOM, n’auront pas été rompus unilatéralement par les plus réactifs parmi les 28 attachés les uns aux autres.

Réinformation
AgoraVox le média citoyen
Alternativisme
Arretsurinfo
Dedefensa.org : Accueil
Egalite et Réconciliation
Entrefilets
Legrandsoir
Les moutons enragés
les-crises.fr/
Maxime Chaix.info
Mondialisation
Réseau International
Réseau Voltaire
Russia today
Sputnik France

Difficile de se (re)plonger dans les médias institutionnels après ça, hein ?

 

   Envoyer l'article en PDF   

Laisser un commentaire