Vraiment pas de quoi pavoiser avec les Charlies

D’une messe communautaire à une autre, avec inversion complète de la cause chérie à la clef.
Alors qu’en tout début d’année les Français les plus dociles (ils sont pléthore) étaient conviés à une grande messe communautaire afin de fêter la liberté d’expression (de la presse), en cette fin de même année, c’est la fin de cette liberté d’expression tout court que les mêmes Charlies sont dorénavant appelés à cautionner, car la France renonce officiellement à la Convention européenne des droits de l’homme.

D’un drapeau français à l’autre, avec inversion de la signification quand on s’y réfère.
Avant le 13 novembre 2015, parler du drapeau français et faire état du respect qu’il pouvait inspirer, faisait systématiquement passer la personne agissant ainsi pour réactionnaire, fasciste, nationaliste, (et plus si affinité).

Ainsi faudrait-il cautionner sans moufter les recommandations d’un gouvernement qui a fait la démonstration de son incurie et de son absolu cynisme, qui donne à voir à la véritable communauté internationale (la vraie, pas celle dont nous rabâchent à longueur de propagande les médias et qui ne correspond qu’aux pays occidentaux) qu’il est plus que jamais « hors-sol » avec cette assourdissante impunité (doublée d’une immoralité à toute épreuve) qui lui sert de paravent ? Désolé les gars, mais c’est sans moi. Cette équipe de socialauds ne mérite certainement pas que Michel M. se prosterne devant les dépouilles de toutes ces personnes tuées par d’autres salauds armés et formés par les premiers, cela parce que François H. le demande.

Honte à lui, honte à ces messieurs-dames les ministres, honte à ces hommes et femmes politiques qui ne veulent surtout pas quitter la table où ils se goinfrent à longueur de mandat sur le dos de leurs électeurs.

Un recueillement sincère n’a certainement besoin d’être vécu en troupeau, ni d’être télédiffusé ou imposé par ceux-là mêmes dont la responsabilité vis à vis de ces attentats est aussi clairement engagée.

201511_MichelM_NiDieuNiMaitreMichel M. en voie de singulière radicalisation.

Bonjour chez vous.

www.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF