En terres qataries heu… cathares – Châteaux de Quéribus et de Peyrepertuse (fausse annonce)

201601_Carcassonne10Les jours passent, se suivent et en font s’amonceler d’autres qui finissent par effacer ceux qui auraient fait autant d’anecdotes pour tout narrateur qui cause de son existentielle vie. D’un autre côté, c’est un mystère pour personne que les visiteurs du blog sont plus intéressés par les images et les vidéos (enfin pour les vidéos, ce sont les amis russes d’Elena A. qui y font honneur : à chaque fois qu’elle leur indique le lien, le nombre de vues atteint les 50 quand pour les autres, elles oscillent à moins de dix !) que par les michèlémiennes élucubrations.

Hé bien pour le coup cette concomitance est bonnard pour Michel M. qui peut, ainsi, ne s’occuper que des montages vidéos et diaporamas : la matière est abondante et avec une unicité de temps, puisque c’est sur une journée que le programme annoncé en titre s’est déroulé.

Que les lecteurs s’attendent donc à avoir à visionner sur le blog… Ah mais non c’est vrai, crotte de merdalors ! Ce n’est pas grâce au blog que les vidéos sont vues, sapristi, mais par le biais de sa brune mie et de son réseau social  (et surtout familial, en l’occurrence) ! Enfin voilà, Michel M. va se débarrasser de ce racontage « au plus vite », afin de laisser l’endroit recevoir, de-ci, de-là, les aventures suivantes de ces deux héros de l’existentielle vie. Quand bien même icelles ne devraient-elles se dérouler essentiellement qu’entre Paris, Paris et encore Paris, pardi !

201601_25_ansÀ l’image de cette commémoration en ce jour, dimanche 24 janvier 2016, des 25 années de mariage d’OleGala A., belle-mère et père d’Elena A., ainsi qu’en présence du londonien Arthur A. par le biais du logiciel Skype.

À défaut des deux majestueuses ruines annoncées, voici encore du Puilaurens ! Un château qui, de toute manière, aura été le premier choc (donc le plus puissant), aussi bien visuel qu’immersif (il fait bien ce mot, hein ?).

 201601_Carcassonne03Michel M., définitivement esbaudi devant tant de vestiges des temps anciens.

PDF24    Envoyer l'article en PDF