Fête de la musique 2016 à l’hôtel Matignon

201606_Fete_musique_01Dans la cour de l’hôtel Matignon, quand le premier ministre arrive chaque matin au boulot, il a de quoi se sentir investi d’une sacrée mission avec un tel fronton ! Manque de bol, Manuel V. a clairement pris parti pour une autre nation, bien avant celle qui l’a accueilli (le susdit étant issu de l’immigration espagnole), à savoir la France.

Michel M. ne s’en est jamais caché, même si ses cris les plus tonitruants ont été exposés ailleurs, il estime que cette équipe gouvernementale est une véritable calamité. Enfin, calamité pour les Français « de souche » comme s’en ressent l’auteur, c’est à dire ces personnes ô combien ringardes qui aiment leur pays quand il est souverain, un concept que les moins de 20 ans ne peuvent pas comprendre (d’où la sur représentation des jeunes britanniques qui, en majorité, ont voté pour l’U-E lors du tout récent Brexit).

En revanche, pour certains influenceurs style-genre CRIF, LICRA, et autre BHL, Manuel V. est le bon gars* au bon endroit (et qui plus est au bon moment, comme l’auront parié un certain temps ses maîtres à « penser »). Ben oui hein, il sert au mieux ces personnes dont le but n’est certainement pas de (re)donner à la France un poids dans le « concert des nations », ni d’améliorer les conditions de vie des Français (surtout pas car il s’en fout royalement, HA ! HA ! HA !).

Mais bon, l’auteur s’égare en des domaines subalternes qui pourraient néanmoins lui valoir d’être fiché « S », soit le niveau ultime de la scrutation policière, puisque l’état d’urgence prévaut toujours dans le pays (ce qui fait partie des incongruités exposées par cette équipe gouvernementale dite « socialiste », AH ! AH ! AH !), et que tout libre-penseur est donc un terroriste en puissance (qui s’ignore), pardi !

Mais fi de cette nauséabonde introduction, place au « festival ».

201606_Fete_musique_03Unique photo d’un groupe de filles qui officiait au moment de l’arrivée sur les lieux
des deux protagonistes : Sirius Plan (rien que ça).

201606_Fete_musique_04Les chaussures « à bascules » Méphisto d’Elena A., achetées en solde en Bretagne tout comme celles de l’auteur (voir en photo suivante), ont sans doute fait impression. À moins que ça ne soit Elena A. en personne qui, avec ses rayures « à la normande » entre autres subterfuges style-genre attrape-couillons, ait pu en laisser plus d’un dans l’expectative…

201606_Fete_musique_05La classe michèlémienne dans toute sa splendeur : les pompes de Michel M. (Méphisto toujours, et en solde à Vannes car la boutique fermait) n’y sont pas pour rien, soit dit en passant.

Et maintenant, voici la quintessence de cette sortie parisienne par le biais d’une vidéo d’une durée d’une minute et trente secondes, qui en dit bien plus que ce billet (selon un principe qui veut qu’un son et lumière soit plus moderne et « explicite » qu’une longue narration, n’est-ce pas ?).

À bientôt là-dedans !

* Ne JAMAIS oublier qu’en 2008, le même Manuel V. déclarait sa flamme pour la Palestine :
« Selon que vous serez puissant ou misérable,  Les jugements de cour vous rendront blanc ou noir ».

PDF24    Envoyer l'article en PDF