Préparatifs pour un internationaliste mariage

Et après que les « parents » se soient un chouïa cultivés les méninges, LNA A. doit s’occuper des papiers du futur mariage de son fils Arthur A. Mais lisez ça pour piger le truc.

Arthur A. est français (mais russe de naissance) qui vit à Londres. Il a rencontré une ukrainienne d’Odessa. Pour des raisons que la raison ignore, car c’est le cœur qui décide de ces choses-là, ils ont décidé de se marier. Initialement prévu en France, les noces seront en fin de compte organisées en Ukraine, la France ayant refusé le visa de 3 mois de la future mariée.
À ce propos, il est évident que l’U-E ne souhaite pas du tout autoriser les Ukrainiens à circuler dans l’espace Schengen, contrairement à ce qui leur avait été promis (afin que la population participe activement au Maïdan de Washington, et qu’elle accepte les privations consécutives aux plans économiques ultra libéraux du FMI et toussa).

Quoi qu’il en soit, ces noces sont devenues une véritable aventure pour les deux amoureux ainsi que pour LNA A. elle-même, qui doit se coltiner pas mal de démarches afin de réunir les papiers issus d’Ukraine pour Liliia, de France, de Russie et de Grande-Bretagne pour Arthur !

Accessoirement MAIS cerise sur le gâteau pour Mich Elm, c’est lui qu’Arthur à choisi pour être son témoin. Youpi ! Un voyage en Ukraine est donc à prévoir pour cette année…

Le tout est de savoir s’il aura lieu avant ou après la partition du pays : http://lesakerfrancophone.fr/risque-imminent-de-larges-oper…

À suivre…

www.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF