Quid de LNA A. ?

Quid de LNA A. ?

Hé bien… Son homme est allé faire un tour sur sa page FB et a dégotté cette petite vidéo :

Tout allait visiblement bien alors, c’est à dire le 28 mars…

Puis, deux jours plus tard, elle a publié cette photo sur son compte Google :La belle a visiblement présumé de la résistance de son épiderme face au soleil de printemps du Sud de la France.

Le texte incrusté dit, en gros, qu’elle fait peur aux gens, mais que ses bras, ses joues et son nez sont rouge-fraises, sous-entendu suite à un excès d’exposition sans protection (!) contre les dardant rayons solaires, évidemment. Ah ! Ces personnes qui se croient plus fortes que la nature, hein, tss tsss…

En tout cas, Michel M. qui pensait depuis le début de leur rencontre que sa brune mie était une dure à cuire, voilà que cette légende s’effondre !

   Envoyer l'article en PDF   

Laisser un commentaire