Deux ou trois bricoles glanées en cette avant-veille du retour sur Paris

Incontournable puisque « fil rouge » du séjour : un nouveau trottoir idéal pour les talons. En fait, même en tongs toute marche devient dangereuse sur un tel revêtement déjointé, saperlipopette de sapristi ! En revanche, les arbres sont bien soignés, eux : décidément, en Grèce, les piétons sont la cinquième roue du carrosse !

Exemple de chantier sans fin. Mais au moins y-a-t-il ici, deux étages habitables (et habités).

Voilà un gars qui a mis toutes les chances de son côté afin d’être certain de chopper un maximum de touristes français présents dans ce coin-ci d’Athènes (à quelques dizaines de mètres de la plage) !

Stigmates d’une avant-dernière séance chez Hilach M. Il s’agit probablement l’un des meilleurs acupuncteurs que l’on puisse rencontrer sur cette planète (plus de 700 ans de pratique de l’acupuncture dans sa famille) : ancien médecin-chef sur un sous-marin russe (il était aux premières loges lors de « La crise des missiles de Cuba »), formé au Népal (outre un ancêtre qui fut médecin personnel de Gengis Kahn tout de même !), ancien acupuncteur de la clinique du Kremlin dans laquelle il soigna un certain nombre de dirigeants soviétiques et des pays de l’Est, voilà une personne qu’il est bon d’avoir dans ses relations, n’est-ce pas ? Pour la petite histoire, LNA A. lui a proposé de déjeuner ensemble avec son épouse demain dimanche, ce qu’il a accepté avec enthousiasme (Michel M. biche un max, là !).

Cerise sur le gâteau : un Michel M. comme les lecteurs ne l’ont jamais vu sur le blog. C’est à dire souriant et détendu ( » régénéré  » est en l’occurrence le terme adéquat). Mais, aux côtés d’une telle reine russe, impossible pour un homme normalement constitué de faire la tête, quand même. Merde, quand même !

Vivement la suite !

www.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF