Un autre homme moderne en gilet jaune

La preuve par LCI : https://www.youtube.com/watch?v=4OgZX43hjC8
Seulement il est évident que lorsque Mich Elm a évoqué les impôts qui finançaient des guerres illégales, ses propos ont été interrompus par  » Stéphanie « , puis très probablement carrément coupés (le direct a ses limites qui consiste à laisser quelques secondes avant diffusion, histoire d’éviter de telles incongruités)

La preuve par Mich Elm : https://youtu.be/-tZpwxjiESA

Vivement la suite !

www.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   

un autre homme moderne

Le jaune est dans l’oeuf pour le moment.

Avant de s’en aller faire la révolution, Michel M. prend des forces. Ensuite, c’est sus à la Bastille heu… aux Champs Elysées !

Les Champs-Elysées à 13h (© Suptnik)

© Bertrand Rochette

À suivre.

www.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   

Les hommes modernes

« Avant de changer le titre qui n’était pas très frenchy, on voulait écrire « d’un grossissage de testicules » mais le correcteur Word a bipé : non autorisé. Alors on a mis engrossage, même si ça peut prêter à confusion. Des lecteurs vont croire qu’un homo australien, un australopidèque, a voulu se faire inséminer par les couilles ou un truc dans le genre.

Or ce n’est qu’à moitié fou : aujourd’hui, avec la déliquescence des mœurs et les progrès de la science, par exemple, Pierre Ménès peut tomber enceint d’un arbitre qu’il déteste, ou une fiotte de la mode se marier avec son clebs. Tout est possible, Morandini – le grand journaliste qui dessape les ados pour l’actu – avait raison. »

La suite, c’est ici !!!

www.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   

Mich Elm s’essaye au pamphlet, bis*

Ma’me Trogneux -Macron s’oppose à la fessée et c’est son droit. Seulement, connaissant ses antécédents vis-à-vis des enfants/adolescents, Michel M. estime qu’elle aurait mieux fait la fermer plutôt que de proférer cela : « …L’enfant n’est pas un droit, l’enfant est un devoir. On doit l’aimer, et à partir de ce moment-là il est armé pour la suite ».

Aussi, son sang ne faisant qu’un tour, il s’est fendu d’un texte qu’il a pondu au bout d’une relativement longue gestation. Initialement publié sur le site Sputnik (« Commenter via Sputnik »), il l’estime tellement bon qu’il le publie ci-dessous (sachant en outre que du fait de la fréquentation de son blog, il ne risque guère de passer sous les fourches caudines d’Anasthasie, hé ! hé ! hé!, et contrairement au risque encouru sur le site ci-dessus cité).

Brigitte Macron : « L’enfant n’est pas un droit, l’enfant est un devoir. On doit l’aimer, et à partir de ce moment-là il est armé pour la suite ».
Le gauchisme, puis le néo gauchisme dans toute son horreur : l’Amour est tout, l’Amour permet tout, l’Amour est la panacée.

Cette pauvre femme a notamment commencé, si l’on se fie à ce qui a filtré dans la presse avant l’élection du fils heu… du mari prodige, pardon, par déniaiser le jeune Emmanuel alors qu’il était ado (Allo ? Pédophilie ? Que nenni : laissons cela aux familles des sans-dents du Nôôôrd de la France, pardi !).
Pour ce faire, elle a profité de son « aura  » de professeuse (on féminise tout désormais, n’est-ce pas ?) de français. Oussa, commenssa ? Bah, dans une institution jésuitique parait-il (un truc franchement atypique, si avéré : une femme là-dedans, c’est pas prévue selon la règle).
Bref, comme aurait dit l’autre roi : Brigitte (ex)Trogneux -Macron correspond au profil des parents de Michel Houellebecq, tels qu’ils les a décrits dans l’un de ces excellents bouquins : « Les Particules élémentaires ». C’est à dire une baba-cool éclose lors des merveilleusement transgressives années 60/70, mais qui n’a pas su, mais qui n’a pas voulu vieillir.
Hélas, dorénavant femme d’un président, elle a atteint son apogée. Elle est désormais en première ride heu.. en première ligne, pardon (bis). Aussi, de tels propos venant de sa bouche flétrie sont une insulte faite à tous les parents qui se battent contre des gamins devenus de véritables terreurs, suite à une propagande qui a explosé dans la foulée de la « Révolution » de mai 68 et qui n’a eu de cesse, depuis, de promouvoir un « enfant roi » de malheur !

Seulement, qu’attendre d’autre de ces gens bouffis, de ces gens bouffés par un dogmatisme absolutiste, dont le but premier était d’écrabouiller un ordre moral issu d’un catholicisme qu’ils exècrent par-dessus tout ? Manque de bol, ce qu’ils ont mis en lieu et place de ce ciment sociétal qu’était la religion majoritaire d’alors (Michel M. souligne à nouveau qu’il se considère libre penseur), a mis au monde cette société occidentale de tous les excès car essentiellement matérialiste, et dans laquelle tout est fait, tout a été fait pour réduire à peau de chagrin la spiritualité qui permettait à l’humain de se respecter, donc de respecter autrui.

Décadence, quand tu tiens les rennes… »

Bonsoir chez vous.

* Le 1er, avec les fautes d’orthographe d’origine (fichier jpg oblige !) : Jean-d (2013/02/08)

www.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF