Les hommes modernes

« Avant de changer le titre qui n’était pas très frenchy, on voulait écrire « d’un grossissage de testicules » mais le correcteur Word a bipé : non autorisé. Alors on a mis engrossage, même si ça peut prêter à confusion. Des lecteurs vont croire qu’un homo australien, un australopidèque, a voulu se faire inséminer par les couilles ou un truc dans le genre.

Or ce n’est qu’à moitié fou : aujourd’hui, avec la déliquescence des mœurs et les progrès de la science, par exemple, Pierre Ménès peut tomber enceint d’un arbitre qu’il déteste, ou une fiotte de la mode se marier avec son clebs. Tout est possible, Morandini – le grand journaliste qui dessape les ados pour l’actu – avait raison. »

La suite, c’est ici !!!

   Envoyer l'article en PDF   

Laisser un commentaire