Tiercé perdant/gagnant pour Michel M.

Tiercé perdant/gagnant pour Mich Elm

Après Facebook, après Russia Today, c’est au tour de Sputnik de censurer Michel M.
Et « violemment » en l’occurrence, puisque à 2 X 3 fois reprises, celui-ci a retenté de publier ses réponses faites à deux intervenants différents, en ôtant les mots susceptibles de heurter la sensibilité des modérateurs (style genre « couilles », transformé en « cou…lles », « emmerdant » aseptisé en « emm…dant ») pour, in fine, en effacer tout ce qui faisait « le sel de son style ».

Seulement rien n’y fit : même en ayant changé d’adresse IP et planqué derrière son VPN, une fois que Mich Elm était devenu le commentateur à abattre, ses interventions ne restaient que quelques secondes (allez, plus ou moins une minute).

Le plus ridicule dans cette histoire, c’est que celui qui lui a répondu (Denis la Malice) voit ses commentaires qui restent toujours lisibles à cette heure, soit bien après que ceux de Michel M. aient disparu : https://fr.sputniknews.com/points_de_vue/201811241039..

En souvenir d’une désormais ancienne époque qui s’inscrit comme un nouveau chapitre écrit d’un cheminement spirituel, ainsi que pour la simple postérité de sa présence sur VK (pour combien de temps ?), Mich Elm laisse ci-dessous l’ultime publication qu’il aura tentée de soumettre à la sagacité d’une modération sputnikienne, décidément écrasée par l’allégeance à laquelle elle aura du s’astreindre afin d’être autorisée à émettre dans le second pays le plus soumis à une certaine doctrine et sa communauté…

« Rokh
17:27 24.11.2018
lajavableue, Totalement faux…Les Black Bloc sont de toutes les nationalités.

lajavableue
19:38 24.11.2018
Rokh,
Le fait qu’ils soient de diverses nationalités n’empêche pas qu’ils agissent pour l’exécutif.

Mich Elm
Heure inconnue 24.11.2018
lajavableue
Soit Sputnik a des problèmes, soit je suis censuré : j’ai tenté de rebondir sur votre commentaire en soulignant que le monstrueux Alain Soral avait parfaitement théorisé votre affirmation dans une vidéo de 2017 que je n’ai, hélas, pas retrouvée sur son site.

La banlieue est un vivier pour les gouvernements. Ils ne mettent pas leur nez dans les affaire de deal (came, armes et religion), moyennant quoi ils ont « la paix sociale ».
Et puis, lorsqu’un mouvement d’opposition devient trop important, rien de tel que d’envoyer des racailles pour décrédibiliser toussa à coup de devantures explosées, de flics blessés et d’actes qui seront diffusés en boucle par les médias.
Du temps de Hollande, où les flics brulaient vifs (1ère partie de 2017), toujours selon Alain Soral, Julien Dray était le gars qui faisait le lien entre les deux « milieux » (État/Parrains de banlieue).

En espérant que ce commentaire sera accessible… »

Raté !

En y réfléchissant, il y a probablement une autre raison pour laquelle Michel M. a été censuré (viré ?) De Sputnik.
Suite à l’intervention d’un Denis la Malice bas du front qui préconisait (à mots couverts bien entendu, histoire de ne pas être censuré sans doute) de bloquer Rungis afin d’affamer l’Élysée, un autre intervenant avait suggéré de plutôt bloquer les entrepôts des GAFAM.

Mich Elm avait donc rebondi sur cette excellente idée, ajoutant qu’affamer la population était une saloperie déjà vue mille et une fois, notamment lors des épouvantables « Regime change » dont sont particulièrement friands les anglosionistes. Mais, qu’en revanche, s’en prendre à ceux qui ont placé à l’Élysée le mini président était tout a fait indiqué. Qui plus est la vieille de Noël.
Et concluant que, dans leur majorité, les « Gilets jaunes » n’avaient pas les moyens d’offrir les jolis cadeaux si gentiment proposés par ces trusts, les appuis évidents du puant macronisme.

Vu qu’il s’agit d’un appel à l’insurrection et, surtout, à une attaque directe au consumérisme qui rend les charlies si trouillards, Mich Elm ne pouvait qu’être censuré (à quand la police à sa porte, à l’aube ?).

Mais c’est… De bonne guerre, n’est-ce pas ?

© Mediapress-info

Sur Facebook, Mich Elm s’en était pris à Michel Cymes, probable sioniste (https://fr.timesofisrael.com/histoires-dune-nation-mi..)
Sur Russia Today, Mich Elm s’en prenait régulièrement à la politique israélienne (antisionisme)
Sur Sputnik, Mich Elm s’en est pris à Julien Dray (sioniste notoire : https://blogs.mediapart.fr/philippe-cross/blog/131116..)

De là à imaginer qu’il y ait un lien à toussa, hein… Maintenant, que valent les élucubrations d’un commentateur lambda comme Mich Elm ? Un anonyme qui amenaient aux yeux (à leur conscience ?) des habitués des trois réseau social et sites ci-dessus citées, tout un tas de liens issus des sites de réinformation qu’il fréquente assidument et dont il agrémentait ses interventions ?

Ite missa est.

Et pour prendre un peu de hauteur, voici ce que (une partie de) la presse étrangère écrit sur le mouvement des « Gilets jaunes », après cette deuxième journée de manifestation : https://www.lesalonbeige.fr/que-dit-la-presse-etrange..

À suivre : petite(s) vidéo(s) de la promenade en bicyclette qu’ils ont faite, sa blonde mie et lui-même à Paris, lors de cette seconde journée des « Gilets jaunes ».

   Envoyer l'article en PDF   

Laisser un commentaire