Les forces du désordre contre les « Gilets jaunes »

Castaner étant un ancien pote à Christian Oraison, ancien caïd du milieu des Alpes de Haute-Provence et ce dont il ne se cache pas (http://www.valeursactuelles.com/politique/la-face-cachee-de-christophe-castaner-96088), il est tout à fait normal que sa police se comporte comme une bande de quasi tueurs, n’est-ce pas?

À voir ci-dessous, un petit florilège d’une violence d’État absolument injustifiable, qui plus est lorsque celle-ci n’est suivie d’aucune excuse de la part des autorités.
À souligner, en particulier, le témoignage des deux journalistes de « Libération » (si si, ils témoignent carrément contre l’État qui finance pourtant le torche-cul pour lequel ils bossent à hauteur de 6 376 144 € en 2016 : https://droit-finances.commentcamarche.com/faq/33224-aide-a-la-presse-les-journaux-les-plus-aides-par-l-etat#liberation).

Le florilège des désordres des forces de répression françaises :
https://www.agoravox.tv/actualites/citoyennete/article/gilets-jaunes-violences-policieres-79773

Combien de temps encore de durée de vie pour ce gouvernement, pour ce système ?

Bonsoir chez vous.

Liste (évolutive) du nombre de blessés côtés Gilets jaunes : https://desarmons.net/index.php/2018/12/11/recensement-provisoire-des-blesses-graves-des-manifestations-du-mois-de-decembre-2018/

   Envoyer l'article en PDF   

Laisser un commentaire