Ne pas en parler fait que ça n’existe pas ! 1/2

« 9 églises profanées ou vandalisées en 10 jours : les évêques de France veulent rester discrets pour «éviter les effets de surenchère» ». (http://www.fdesouche.com/1157789-9-eglises-profanees-ou-vandalisees-en-10-jours-les-eveques-de-france-veulent-rester-discrets-pour-eviter-les-effets-de-surenchere)
Ha ! ouais ? Et, pendant ce temps-là, les « judéo-chrétiens » en tartinent des tonnes avec leur antisémitisme de merde ! (https://www.egaliteetreconciliation.fr/Le-mauvais-acteur-Benjamin-Griveaux-evoque-l-explosion-des-actes-antisemites-53782.html).

Il faut bien au contraire en causer le plus possible car, au même titre que les français ont compris énormément de choses depuis le début du mouvement des Gilets jaunes, ils doivent aussi se souvenir que le christianisme et le catholicisme font parties intégrantes de leur culture.
Aussi, en dehors des gauchistes attardés et néo gauchistes abrutis qui en sont restés au stade anticlérical comme d’autres en restent au stade anal, les français doivent se réveiller sur ce phénomène qui prend une très sale tournure et défendre ce patrimoine culturel.

Chiche ?

Bonsoir chez vous.

Commentaire lu sous la publication de E&R :
« Il faut les pousser à bout, les faire sortir encore et encore du bois, les rendre encore plus haineux contre la France et ces gaulois réfractaires, encore plus menteurs, encore plus agressifs, afin que cela inonde les consciences. A vrai dire, ils ne nous ont pas encore tout fait, ils leurs restent encore les vraies balles et les attentats pour tuer ce peuple qui ne se soumet plus.
Quand nous en serons là, le peuple pourra à son tour tirer, et c’est à ce moment là seulement que le peuple reprendra le contrôle. Pour l’instant, cette clique est toujours là et elle ne va rien lâcher, nous le savons tous ! »
.

En tant que Gilet jaune, Michel M. est scandalisé de voir qu’une tête de gland pareille, participant au gouvernement de la France, puisse vomir une telle haine des français ! Ce type est une horreur de première, mais il l’emportera avec lui en enfer quand son tour viendra.

Ah ! Ça ira, ça ira, ça ira…

Quant aux évêques de France, ils sont définitivement minables de ne pas monter au créneau.
Le « gauchisme conciliaire » dans lequel ils baignent les rend d’une lâcheté insupportable.
Honte à eux.

   Envoyer l'article en PDF   

Laisser un commentaire