Les Gilets jaunes à Paris, acte XXIII


Acte 23 du Mouvement des Gilets jaunes, à l’extérieur de la place de la République qui était complètement  » nassée  » pendant plus ou moins 4 heures.

Les flics ne sont vraiment plus du tout, du tout aimés. Cela restera l’une des réussites du repoussant Emmanuel Macron et du répugnant Christophe Castaner.

Les médias relayent les propos outrés et surtout outranciers des élites, mais quid de l’impact auprès des flics de base ? Eux savent ce qui se passe sur le terrain, eux discutent avec les Gilets jaunes…
Tant qu’ils ne bougeront pas leur cul, tant qu’ils n’enlèveront pas leur casque, tant qu’ils obéiront à des fumiers qui sont contre ceux qu’ils prétendent diriger, la haine des uns augmentera et, en simultané, le nombre de suicides chez les autres augmentera.

Choisissez votre camp, les gars.

Quant à ça : « «Comment peut-on scander « suicidez-vous » aux forces de l’ordre?! C’est honteux enfin! Cette haine de la police est idéologique et hélas systématique dans les rangs des anarchistes», s’est également indignée la dirigeante du Rassemblement national Marine Le Pen sur Twitter. »

Dites, il y en a encore qui veulent voter pour ça ?

Ce qui est idéologique en l’occurrence, la mère, c’est cette impossibilité chez vous, et vos copains comme coquins de politicards, de vous « abaisser » au niveau des gueux qui vous élisent afin d’écouter ce qu’ils ont à dire.

https://fr.sputniknews.com/france/201904211040830358-gilets-jaunes-policiers-cris-slogan/

Bonjour/bonsoir chez vous.

   Envoyer l'article en PDF   

Laisser un commentaire