Petit florilège des actes des apôtres heu de la police française contre les « Gilets jaunes à Paris, 3ème »

Pièce à conviction n°1

Pièce à conviction n°2

Pièce à conviction n°3

Pièce à conviction n°4

Ces vidéos montrent surtout des gens qui se font gazer (n’en déplaise à cette saloperie de BHL et à son éternellement culpabilisant (pour les plus faibles) fond de commerce : https://twitter.com/BHL/status/1068929900302819329) alors qu’ils ne sont aucunement violents. Tout le contraire des images anxiogènes et diffusées en boucle avec moult complaisance et commentaires non moins scélérats à la clef, par les purulents médias à charlie.

Alors bien sûr, il serait facile de rétorquer à Michel M. que les « Gilets jaunes » sont très méchants et qu’ils sont eux aussi coupables de mauvaises actions. Hélas, en dehors de l’écrasante presse pro gouvernementale (quand elle n’est pas gouvernementale tout court) qui passe son temps à le seriner comme des moulins à bla-bla, le taux de sympathie du mouvement chez les compatriotes de l’auteur (entre 75 et 80%, résultat de sondages publiés par…  » Libération », entre autres médias « impartiaux » : https://www.google.com/search?q=soutien+des+gilets+jaunes&ie=utf-8&oe=utf-8&client=firefox-b-ab) qui n’a cessé jusqu’à présent d’augmenter est une magistrale démonstration que ce gouvernement  et sa presse clairement pourrie, ont tort de s’enferrer comme ils le font : on ne gouverne pas contre le peuple, mais pour le peuple. Accessoirement, peuple grâce auquel le président de ce gouvernement a été élu ! Sachant toutefois et pour la « petite histoire », que jamais un président français n’aura été aussi mal élu. Pour rappel : + ou – 18% de la population de ce pays à filé son suffrage à ce tout petit infatué de sale bonhomme, le 2nd tour ne servant à rien puisque, en face, ne se présentent invariablement qu’un repoussoir style genre Le Pen ou Mélenchon, ces éternels faire-valoir que la puante presse diabolise bien évidemment jusqu’à la lie !

Alors oui, ce mouvement a pris fort belle tournure avec ces scènes d’émeutes jamais vues dans ce pays depuis plus d’une siècle.

Pour finir, place au site de réinformation le plus fréquenté de France, malgré les mille et uns bâtons que reçoit sur ses épaules son fondateur, que l’oligarchie de ce pays ne cesse depuis des années d’essayer de réduire a silence à coup de procès (donc de fric…), à savoir le site E&R dont le boss n’est autre que l’horrible Alain Soral : bonne lecture.

Prochaine étape, des tireurs sur les toits :

En l’occurrence, il s’agit visiblement d’une insertion d’images 3D (ou récupérées lors du merveilleux travail que réalisent les snipers israéliens contre les civils gazaouis ?). Un peu d’observation poussée le démontre allégrement : rambarde et pieds de chaise qui reposent sur le rebord de l’immeuble… qui n’a pas de rambarde sur sa partie gauche !

Bonjour la France qui se réveille enfin sous le règne du pire mini président de la 5ème République. Une France dont la population, et notamment les francs, ces véritables français qui ont donné leur nom au pays, et que l’on traite de « gaulois » pour mieux les écraser depuis des lustres dans le plus grand des mépris, dont la population est raillée par cette oligarchie qui n’en finit plus de s’étouffer dans ses stupéfactions.
Un mépris, une morgue qui dégueulent de tous ceux qui ont fini par « travailler » contre ces francs, chassés de la vitrine alors qu’ils leur doivent toute leur existence de nantis et planqués.

À bientôt.

www.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   

Les Gilets jaunes à Paris, troisième

Beaucoup plus calme que celles diffusées jusqu’à saturation par les chaînes pro-gouvernementales, voici la vidéo (paisible) de LNA & Michel M. de ce troisièmes opus des, désormais rentrés dans l’histoire du pays, « Gilets jaunes ».

Une suite promet d’être terrible, si suite il y a. Pendant ce temps, les magasins des Champs-Élysées ne font pas recette : en ces périodes d’achats de fêtes de fin d’année, pas sûr que leurs propriétaires supranationaux ne réclament pas à Macron le retour sur investissement. Et si la solution pour que cela se calme (au moins un peu), c’est son éviction ainsi que la chute de son gouvernement, le calcul sera vite fait.

Heu… Qui s’en plaindrait ?

Superbe démonstration (© twitter.com_p4z_) d’entraide entre force de l’ordre et « Gilets jaunes » :
https://drive.google.com/open?id=1wGLvOWcvjrfo7rPL7C1nSSZuSgm4l368

Sombre démonstration de tabassage d’un « Gilet jaune » par les forces de l’ordre :
https://drive.google.com/open?id=1ee-tpbUojWj6HpGVrjimDMN5mYOs3UZ1

Post scrotum*
Michel M. peut de nouveau commenter sur Sputnik : la censure dont il a été la victime le 25 novembre était certainement le fait d’un modérateur zélote…

* C’est fait exprès, oui oui.

 

www.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   

Un « Gilet jaune », c’est un gars comme nous

Allez les gars, un effort : essayez de regarder quelques secondes de cette vidéo. Il est sympa le mec, débordant de naturel et pas sot du tout, du tout. Un mec normal quoi… Qui sait les mêmes choses que nous mais qui, lui, s’est frotté aux politiques et aux médias en fréquentant durant quelques jours les plateaux de téloche.
De quoi comprendre l’abyssale inutilité de ceux qui  » dirigent  » nos pays occidentaux. Le constat est certes amer, mais rien tel pour raffermir la détermination à « ne pas rentrer chez soi avant que ceux-là n’aient quitté leurs palais dorés » !

Accessoirement, venez à Paris sans vos gilets rouges demain : les forces de l’ordre bloqueront tout ce qui est jaune. Ça permettra aux médias d’affirmer que le mouvement s’étiole, mais nous, nous savons que plus rien ne sera avant après les « Gilets jaunes », quoiqu’ils beuglent.

Bonsoir chez nous.

www.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   

Gilets jaunes : lendemain de fête sur les Champs-Élysées

Vidéo explosive quant à la démonstration qu’elle fait des mensonges colportés par une presse (et une gauche, qui doit être à jamais souillée par sa collaboration étroite avec un État qui n’aime pas son peuple), après cette deuxième journées des « Gilets jaunes à Paris ».

Si ce film n’est pas la preuve que ce mouvement est tout sauf :
– fasciste/gauchiste
– casseur/black-blocs
– violent,
c’est à désespérer des parigo-bobo-écolos et autres citadins, terrorisés par leur ombre et qui ne jurent que par leur obscènes médias de désinformation.

Vivement la suite !

www.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF